Mise à jour de la banlist pour Battle For Zendikar / Septembre 2015

By The Duel Commander rules committee

FEAT20150309_9ztptahx61

 

Au cours de ces trois derniers mois, le format a continué son essor. Le comité est entré en contact avec un nombre toujours plus grand de communautés sur tous les continents (Brésil, Italie, …) ! Le format se développe, les échanges permettent au metagame d’évoluer et de garder un format ouvert et dynamique.

Faisant polémique pour sa puissance et son impact sur le temps des rondes, Sensei’s Divining Top n’a eu aucun impact positif sur le format depuis son autorisation. Elle avantage les decks déjà bien positionnés dans le metagame, et n’ayant pas besoin de cette arme supplémentaire. Sensei’s Divining Top est donc à présent bannie.

  • Le mulligan Vancouver (le même que pour les tournois approuvés) remplace le mulligan Paris-Normandie.

103.4. Each player draws a number of cards equal to his or her starting hand size, which is normally seven. (Some effects can modify a player’s starting hand size.) A player who is dissatisfied with his or her initial hand may take a mulligan. First, the starting player declares whether or not he or she will take a mulligan. Then each other player in turn order does the same. Once each player has made a declaration, all players who decided to take mulligans do so at the same time. To take a mulligan, a player shuffles his or her hand back into his or her library, then draws a new hand of one fewer cards than he or she had before. If a player kept his or her hand of cards, those cards become the player’s opening hand, and that player may not take any further mulligans. This process is then repeated until no player takes a mulligan. (Note that if a player’s hand size reaches zero cards, that player must keep that hand.) Then, beginning with the starting player and proceeding in turn order, any player whose opening hand has fewer cards than his or her starting hand size may scry 1.

Le mulligan Paris-Normandie était passé d’un mécanisme conçu initialement pour minimiser le nombre de non-parties (ce qui est l’essence même du principe de mulligan) à un outil utilisé par certains decks comme élément stratégique de construction et de jeu. Le mulligan Vancouver n’implique pas de tels abus tout en permettant de limiter les non-parties. Il nous a semblé être la solution optimale.

Ces changements prendront effet le 02 Octobre 2015.

Vous pouvez bien entendu toujours nous contacter via l’adresse mail du site Duelcommander.com mais également échanger avec nous sur notre page facebook.

La prochaine annonce sera faite le 18 Janvier 2016 (effective le 22 Janvier 2016). D’ici là, bon jeu à toutes et à tous !

Lire la suite >>

Plus d’explications, point par point :

—–

Le mulligan Vancouver

Le passage à un nouveau mulligan annoncé par Wizard of the Coast nous a donné l’occasion de remettre en question le mulligan Paris Normandie et son bien-fondé dans le cadre du Duel Commander.

Historiquement, le mulligan Paris Normandie avait été instauré pour fournir un surcroît de stabilité aux decks de Duel Commander et ainsi compenser la haute variance inhérente au format. Ce mulligan avait été préféré au mulligan gratuit (qui a cours en Commander multijoueurs) dans la mesure où il menait à des mains de départ à taille réduite. Le mulligan Paris Normandie se positionnait donc comme un intermédiaire entre le mulligan classique et le mulligan gratuit.

Cependant, depuis longtemps déjà, notre équipe constatait un certain nombre de défauts à ce mulligan :

1) La transition entre le Commander et les autres formats était difficile. Apprendre à bien mulliganer est un défi pour les joueurs habitués au mulligan classique.

2) Le rapport risque / avantage lié à l’inclusion de cartes situationnelles ou à un grand nombre de cartes à coût élevé était déséquilibré. A Magic The Gathering, ce genre de pari est risqué car il donne régulièrement des mains de départs moyennes ou injouables. En autorisant à retirer toutes les cartes non-adaptées à la main de départ au début de partie, le mulligan Paris Normandie déséquilibrait complètement les contraintes de construction en faveur de decks « ramp » ou possédant une boîte à outils de cartes situationnelles à aller chercher.

3) Au lieu de garder une main dès qu’elle est suffisamment jouable, le mulligan Paris Normandie incitait fortement à sculpter sa main pour effectuer tout le temps des sorties idéales telles que tour 1 Elfes, tour 2 Marath, ou Cosse de gestation. Tous les jeux n’étant pas égaux en termes de sortie idéale, le mulligan Paris Normandie était encore une fois source de déséquilibre.

4) Le mulligan Paris Normandie incitait les joueurs à déséquilibrer la proportion des cartes dans leur deck. Par exemple, certains joueurs se permettaient d’inclure un nombre assez faible de terrains en comptant largement sur le mulligan Paris Normandie pour aller chercher les absents (terrains ou sorts) en main de départ.

5) Cette même fonction de sélection permettait aux jeux combo de trouver plus aisément un tuteur ou un élément de leur combo. Des jeux globalement instables parvenaient donc tout de même à obtenir des mains parfaites contenant tout le nécessaire pour gagner dès les premiers tours de jeu.

6) Les joueurs jouaient aisément 3 couleurs ou plus avec de nombreux terrains incolores ou mono-colores, se servant du mulligan Paris Normandie pour trouver leurs couleurs. On observait même des jeux à trois couleurs intégrant Lune de sang et Ruine.
Pour résumer, avec le temps, le mulligan Paris Normandie était passé d’un mécanisme conçu initialement pour minimiser le nombre de non-parties (ce qui est l’essence même du principe de mulligan) à un outil utilisé par certains decks comme élément stratégique de construction et de jeu.

Devant ces constats, nous nous sommes intéressés à la pertinence du mulligan Vancouver en Duel Commander et avons testé intensivement son impact. Les résultats au sein de l’équipe sont positifs et il est réellement possible d’adapter les listes à ce mulligan. De plus, les mains obtenues sont beaucoup plus représentatives des choix de construction des joueurs. Les decks peu armés face à une stratégie donnée ont moins de chances de commencer tout de même avec une main adaptée. Il faut à présent effectuer de réels choix en fonction du matagame attendu, et en payer le prix. Enfin, l’alignement du Duel Commander sur les autres formats officiels est un nouveau pas vers l’extension de la compétitivité et la notoriété du format.

Selon nous, les principaux défauts du mulligan Paris Normandie sont compensés sans que le format ne s’en retrouve défiguré. Le nombre de mains jouables explorées et jouées augmente drastiquement, donnant ainsi lieu à une agréable diversité des parties. Le mulligan Vancouver permet enfin au Duel Commander de retrouver une méthode de mulligan qui minimise le nombre de non-parties sans toutefois être un outil stratégique supplémentaire non-souhaité.

Suite à ce changement, nous restons très attentifs à vos retours, impressions et commentaires. N’hésitez pas en particulier à nous faire connaître vos ressentis quant aux conséquences du changement de mulligan sur la puissance des tuteurs ou des cartes ayant un fort impact en début de partie.

 

Le comité de règles Duel Commander